Comment farter ses skis ?

Les matériels de ski doivent toujours être bien entretenus pour profiter pleinement d’une bonne glissade. Appliquer du fart offre une amélioration très importante sur la semelle du ski et augmente les capacités de glisse.

Pourquoi farter les skis ?

Avant un séjour de ski, il est très important d’avoir des skis bien fartés pour profiter d’une bonne glissade. Le fartage des skis dépend généralement de la qualité des semelles, de la fréquence d’utilisation, ainsi que de l’état de la piste. Pour avoir une amélioration au niveau du glissement sur la neige et pour amplifier la maniabilité du ski, il faut farter ses skis. Il offre aussi une protection qui solidifie la semelle du ski, l’empêche de s’abîmer et de sécher.

Les préliminaires d’un fartage

Pour ceux qui souhaitent farter ses skis, il faut tout d’abord procéder au nettoyage de la semelle du ski. Une procédure qui se fait avant l’application d’un fart neuf et permet de se débarrasser de toutes les saletés acquises sur les pistes. Premièrement, le fer doit être à 100 °C pour faire fondre un petit filet paraffine et de le répartir sur toute la surface du ski. Lorsque la paraffine est bien exposée, il faut la retirer avec une raclette ou une règle en plastique en raclant dans le sens de la glisse bien évidemment. La paraffine doit avoir un aspect noirci qui indique qu’elle a absorbé toutes les impuretés se trouvant sur la semelle. Ensuite, il faut brosser la semelle en utilisant une brosse bronze en évitant les allers-retours ainsi que les appuis trop forts. Respecter le sens de la glisse pour s’assurer de l’état de la structure de la semelle. Enfin pour se débarrasser des derniers débris, un chiffon ou un pinceau fera parfaitement l’affaire.

Comment bien farter ses skis ?

Il existe différents types de fart de nos jours, mais il est fortement conseillé de choisir un fart universel de -10 °C à +10 °C pour farter ses skis, car celui-ci offre la possibilité de glisser dans toutes les conditions de neige. Pour appliquer le fart, la procédure est la même qu’avec le nettoyage de la semelle et la température du fer doit toujours être stabilisée à 100 °C pour faire fondre le fart, le répartir sur toute la semelle. Pour éviter toute sorte de crépitement, il faut bien procéder à l’étalage du fart avec un fer et le laisser sécher pendant deux heures. La paraffine va remonter en surface durant le temps de séchage et le fart va descendre pour pénétrer dans la semelle du ski. Enfin, il suffit de racler la paraffine avec l’aide d’une raclette en plastique tout en tenant compte que le travail doit toujours se faire dans le sens de la glisse, après un coup de brosse pour se débarrasser des résidus.

Comment s’habiller pour le ski ?
Comment choisir son bâton de ski ?